La minute ortho

Aujourd’hui, le mot dégingandé, qui qualifie une personne grande et maigre, aux gestes mal ordonnés. On entend souvent cet adjectif prononcé « dégaingandé » or, il se prononce comme il s’écrit, en disant bien « gin » comme le veut l’association du g et du i.

Ce contenu a été publié dans L'écriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *